Le mot du Président Claude VILLAIN

Directeur Général Société Ardo (GOURIN)

A l’occasion de ce premier édito que l’on pourrait qualifier d’acte de naissance, je souhaite d’abord remercier tous les élus de Roi Morvan Communauté et leur Président Michel Morvant, auxquels revient l’initiative de la création de notre Club et qui ne pourra survivre sans leur support logistique à venir.

 

Comme vous le constaterez en poursuivant la visite de notre site, notre objet et nos ambitions sont uniquement dirigés vers l’amélioration des performances des entreprises du secteur, essentiellement les TPE* et ETI**, et de leurs dirigeants qui, connaissant parfaitement leur métier de base, ne peuvent être des spécialistes de toutes les fonctions vitales de leur affaire.

 

Les thèmes qui sont traités dans nos travaux privilégient les questions de gestion interne et les sujets ayant trait à l’environnement économique de plus en plus compliqué que nous vivons.

 

Les mots clefs de notre fonctionnement sont la simplicité, le pragmatisme, l’information, le réseau, la représentativité et le partenariat.

 

Simplicité et convivialité ont déjà été démontrées lors de nos premières réunions de mise au point et au cours de nos repas à frais partagés dans une ambiance amicale.

 

Le pragmatisme est déjà en action : pour preuve les sujets qui sont traités car il s’agit de ceux mis en exergue dans les réponses à l’enquête d’intérêt lancée voici quelques semaines.

 

La nécessité d’information ressentie fait que le Club se met en situation de proposer des outils et/ou la mise en relation avec les organismes existants ayant des compétences reconnues mais pas nécessairement connues de tous.

 

Le réseau permet des échanges informels bilatéraux, mais également le bénéfice de retours d’expériences des collègues qui ont vécu des situations comparables.

 

La représentativité est la répartition équilibrée des bassins  de Gourin, Guéméné-sur-Scorff et Le Faouët ; c’est la raison d’être des 3 Vice-Présidences.

 

Le partenariat avec les Collectivités nous permettra d’être force de propositions pour l’aménagement de notre territoire.

 

Nous devons jouer collectif pour faire nos entreprises plus fortes et compétitives tant en interne qu’en externe.

 

Pour conclure, il me reste à remercier les Collectivités territoriales et les Chambres consulaires pour l’aide morale et financière qu’elles nous ont apportée et qu’elles ne manqueront pas d’apporter aux entrepreneurs que nous sommes, en particulier les plus petits, sous forme immatérielle et matérielle, car, lorsqu’on leur apporte de BONS PROJETS, nous devons savoir que les aides diverses accordées leur reviennent dans le temps sous forme de taxes et d’impôts, ce qui leur permet de recycler les deniers publics auprès de nouveaux porteurs ou développeurs d’activités.

 

Bon vent à Roi Morvan Entreprises qui ne sera que le reflet de ce que nous en ferons.

 

 

 
*TPE : Très Petite Entreprise
**ETI : Etablissement de Taille Intermédiaire